Compte-rendu Atelier d’Ecriture Erasmus

Quelques mots-clés et notions à retenir :

tangible

transférable

pérenne

Espace commun d’éducation de la formation et de l’emploi

Plus-value qualitative

Comités Régionaux de la Mobilité (COREMOB)

Programme Européen Jeunesse en Action (PEJA)

Alliances de la connaissance : avec le supérieur

Alliances sectorielles : pour la formation professionnelle, 9 organisations à 3 pays minimum.

Objectifs des partenariats stratégiques :

Encourager la Coopération Internationale

Développer des pratiques innovantes

Qualité

Modernisation

Innovation

Développer, transférer et mettre en œuvre

Privilégier les bonnes pratiques

Projets transsectoriels entre :

l’enseignement supérieur

l’enseignement et la formation professionnelle

l’enseignement scolaire

l’éducation des adultes

la jeunesse

Modalités :

Durée de 2 à 3 ans

Minimum 3 pays partenaires ERASMUS +

Concerne toute organisation publique ou privée d’un pays participant au programme dans le champ de l’éducation

Trouver des partenaires : grâce aux réseaux sociaux, aux confs, au contacts déjà existants, sur e-twinning. Le plus facile étant de construire à parteir des contacts déjà existants.

7 lignes budgétaires :

  • les coûts unitaires :

    – management du projet

    – réunions de projets transnationales

    – coûts liés à la production intellectuelle (écriture d’un module, publications…)

    – événements de dissémination (diffusion, information, communication)

    – apprentissage, enseignement, formation

    • les coûts réels :

      – frais exceptionnels (sous-traitance, équipement…)

      – besoins spécifiques (pour des participants handicapés par exemple)

Un simulateur budgétaire est disponible sur la plateforme Pénélope +. Ce simulateur ne donne aucune liberté : le calcul est effectué en fonction du pays (par exemple la rémunération d’un professionnel est calculé en fonction de la rémunération dans son pays)

Pas de production intellectuelle > pas d’événement de dissémination

La participation des apprenants et personnels doit découler de la thématique du partenariat.

Mobilités :

Des mobilités individuelles associées au programme sont possibles pour les personnels (5 à 14 jours à 100 euros par jour) et les apprenants (5 à 14 jours à 55 euros par jour)

Il est recommandé d’établir les règles financières avec les partenaires avant la signature des accords. Le porteur du projet est seul à recevoir l’argent et à l’utiliser en fonction des actions menées avec les partenaires. Attention aux contrôles !

Dépôt du formulaire :

Le porteur du projet est celui qui le dépose et se charge de son management. C’est à lui d’expliquer comment va se réaliser le projet.

Il faut un code PIC pour les partenaires pour ne pas bloquer le formulaire.

Un seul dépôt et c’est le coordinateur qui gère tout, pas les partenaires.

Critères d’évaluation du projet :

Pertinence du projet : 30 pts

Mise en œuvre : 20 pts

Qualité des partenaires et méthodes de Coopération : 20 pts

Impact, dissémination, pérennisation, transfert : 30 pts

Fabienne ROUCHUT